Image Gina's Snags Collector.

 

  

La parole du Dominateur ( ah !mystérieuses arcanes ! ) telle qu’elle s’exprime sur la Toile (puisqu’elle ne s’exprime pas en littérature) est souvent confuse. Soit convexe, soit concave. Généralement les deux à la fois.

Quand elle n’est pas con-vexe et con-cave, c’est déjà heureux !

 

Aucun n’explique jamais sa Domination, c’est généralement à la soumission qu’ils s’intéressent pour s’en méfier grandement.

Si celle-ci s’affirme comme un don, elle les effraie, ils veulent la fuir.

Qui dit « donner » dit du même coup « recevoir ». C’est ce « recevoir » qui les laisse autistes.

Il y a en effet des gens qui sont incapables de recevoir. Alors, ils ne demandent pas de donner. Ils veulent seulement prendre par leur toute puissance.

On voit toute une philosophie se dessiner là, convexe, imperméable aux choses du dedans… Tout vient de l’extérieur : ce seront les partisans les plus acharnés des dogmes, règles et autres…

 

Si la soumission « se dit » en tant que recherche d’une « guidance » et est donc, encore plus qu’un don, un abandon, ils se sentiront manipulés. Ils la dénoncent alors comme « fausse soumission ».

Qui « demande » à être guidé « demande » quelque chose. Au secours !

Ce sont en quelque sorte les jumeaux des autres : ils ne savent pas « recevoir », ils n’ont rien à « donner » non plus. Ils conditionnent. Ils imposent. Que l’on vienne se noyer dans leur néant.

Leur vide intérieur, leur creux ne peut et surtout ne doit être rempli, ils désirent le garder ainsi.

Se protéger. Toujours. On ne saura pas de quoi. Jamais.

 

Les rares fois où ils consacrent une ligne ou une bribe de phrase à leur « être Dominant », c’est pour affirmer qu’ils ont été ainsi de toute éternité.

Ces Dominateurs-là seraient-ils les anciens caïds en bloomers du bac à sable? Les enviés de la cohorte dans les classes prépas ? Ou bien des maillots du meilleur grimpeur ? Des premiers prix au tournoi de bridge ?

Sûrement pas. Tous ces derniers, pour peu qu’on y regarde de plus près, se donnent du mal pour être ce qu’ils sont…

 

Tandis que Dominateur l’est par signe inné. Basique instinct.

« Dominator ». Mais qui a toujours raison.

 

Convexe, concave.

Consternant en tout cas.

 

PS : Restent tous les autres, ceux qui se taisent.

Soit ils sont d’accord, soit ils n’ont rien à dire. Soit eux aussi sont accablés.

C’est ce que j’espère.