M COMME MENUET ( LE BAL ) ...

 

O délicieuse, O princesse

S’en vient danser le menuet

Au bal des intimes faiblesses

Parée de ses chaînes d’acier.

 

Regardez comme elle regarde

Avec les yeux de la candeur

Faisons tous pour qu’elle se garde

Des oiseaux de malheur,

 

Des habiles et rusés chasseurs

Des habituels prédateurs.

Seul importe qui tient la chaîne

Et seul importe où il l’entraîne.

 

Il est des royaumes secrets,

Quelque part dans nos songes avides,

Qui doivent être visités

Seulement avec un vrai guide.

 

Pour que le menuet devienne

Une danse à rendre ivre

Et que le symbole des chaînes

Soit celui d’une femme libre.