Hommage à l'immense Henri Cartier-Bresson, disparu le 3 août...

 

Chose promise…

Me voici de retour, le 9 août .

 

Les lectrices et lecteurs d’Anna Gavalda comprendront l’origine de mon titre.

 

Bien des choses se sont passées en mon absence. C’est la loi de la vie, de sa rapidité.

J’ai laissé, à mon départ, à M. le soin de ferrailler autour de l’ « affaire U-blog » avec Loic Le Meur.

Il a fait ce qu’Il devait faire en fonction de ce qu’Il sentait.

Mon attitude aurait été quelque peu différente. Pour moi, la survie à longue échéance du site U-blog passait par une « remise sur le marché » de l’offre d’abonnement « U-blog Plus », seule propre à donner au site quelques moyens même infimes de subsistance financière.

Allez dans la colonne "Tous les blogs", cliquez les U-blogs Plus payants, lettre de l'alphabet après lettre de l'alphabet et regardez combien nous sommes! Loic n'aime pas donner des chiffres mais celui-ci, nous pouvons l'obtenir seuls. Et bien, sans relève possible, c'est vrai qu'il fait peur pour l'avenir du site.

 

Leur "renaissance" était bien sûr impossible à envisager, je suppose, puisque ces U-blog payants sont les jumeaux ( en prix) de Typepad Basic. En prix seulement, parce que ce qui est sous entendu tout au long du commentaire sur la fameuse note de Loic ( l’avenir de U-blog), c’est que U-blog, c’était quand même mieux, plus facile, plus pratique, plus joli même…

De plus, U-blog était unique, sa propre plate-forme de publication, son propre blogiciel, dus à Stéphane Le Solliec et à son esprit créatif et non du « prêt-à-bloguer » made in …

 

J’en sais quelque chose : le 15 juillet, après le rachat d’U-blog par Six Apart, voyant mon désarroi devant la tournure des événements, M. m’a –comme il le fait toujours, ce fut le cas pour le « Weblogvolé » après la disparition du "weblog des origines" et pour l’ « Aurora » que vous connaissez après la fermeture du « Weblogvolé »_ ouvert un blog sur 20six.

Pourquoi 20six ? Parce qu’en cas de « big problem » dans les mois à venir, je voulais qu’un weblog m’attende quelque part et que par ailleurs nous connaissons quelques blogueurs sur 20six…

De plus, nous savions que cette solution allait très vite devenir payante, ce qui m’intéressait, je n’ai jamais milité pour la gratuité de l’Internet : au vu de ce qui se passe même lorsqu’on est abonné, je pense en effet qu’il vaut mieux qu’existe un lien commercial entre un blogueur et son hébergeur. C’est à ce seul prix qu’existe la distance qui est une forme de la liberté, en permettant de critiquer, de demander des comptes…

 

La dernière proposition de Loic ayant été de faire à la fin de leur abonnement des ex-U-blog Plus payants des hôtes gratuits privilégiés n'est certes pas du tout ce que je recherchais dans cette histoire  même si je puis admettre qu’elle ait séduit certains…

Qui dit « gratuit » dit tout. Et notamment la possibilité de fermer du jour au lendemain sans autre forme de …procès.

A l’heure actuelle, existe un partenariat entre Typepad.fr et Neuf Telecom ( Typepad a vendu sa solution en marque blanche à Neuf Telecom, c'est à dire qu' il y a un Typepad gratuit sur cette offre).

L’un de ces nouveaux blogs était d’ailleurs présent cette après-midi sur la liste des mises à jour Typepad et présentait une colonne de droite emplie de liens commerciaux…

En voici un autre exemple avec pub en bandeau à la clé:

http://tomex.neufblog.com/

Et un sur deux des Typepad mis à jour ce soir dans la colonne qui leur est affectée sur U-blog provient de cette offre gratuite Neuf Télécom...

 

Chez nous, pour le moment, c’est U-blog la seule rampe de lancement « gratuite » vers Typepad. Mais si cela ne marche pas ? Mais si U-blog devient « trop coûteux » ?

 

Alors, le site, notre site,  pourrait passer aux oubliettes. Loic a bien écrit en réponse à une question de  M. sur la note « l’avenir d’U-blog » qu’il ne pouvait garantir son offre ( les U-blog payants devenant gratuits au terme de leur abonnement) « le temps de vie de la société ».

Donc peu dupe de cette nouvelle concurrence, passée semble-t-il inaperçue pour tous, entre les premiers Typepad gratuits ( pour l'instant sous le label Neuf Telecom mais demain? ) et les U-blogs gratuits (que deviendraient aussi nos U-blogs payants à la fin de leur abonnement), ma confiance est  très loin d’être entière. Et même d' "être" tout simplement....

 

Ainsi ai-je abonné mon weblog 20six.

Aucun système ne permettant de « transvaser » un U-blog vers un 20six, c’est M., qui, à ses heures perdues, se charge de « rempoter » note à note.

Pour continuer à publier ici et reprendre à zéro sur 20 six, j’attendrai donc encore quelques jours, le temps de lui laisser achever ce travail qu’il dit « gonflant »…Et pour l’avoir vu faire, je comprends et compatis.

 

Puis, je ferai vivre contemporainement et en duplicata les deux blogs.

Rien de changé pour les U-blogueurs (aucune redirection d’url) qui nous liront ici (s’ils ont envie de nous lire !) si ce n’est que l’espace disponible sur 20six nous permettra d’ouvrir dans quelque temps une photothèque avec des planches thématiques ( nous en mettrons les liens ici ), ce que nous comptions faire sur U-blog lorsque l’on nous promit autrefois des « albums-photos » qui, je le dis avant que quelqu’un ne s’en charge, existent en effet mais sur Typepad, ce qui me fait une « belle jambe »…

 

L’Aurora de 20six est le clone de l’Aurora d’ici, juste une sécurité au cas où…

Avoir un weblog qui m’attende quelque part.

Sans doute aurions-nous préféré construire notre propre site mais à l’impossible nul n’est tenu…

Je reste donc U-blogueuse à part entière, mais avec un filet, et il n’y a pas de « déménagement », ainsi ne vais-je pas « manquer à Loic » comme d’aucuns ont cru malin de l’annoncer…

 

Pour avoir vu fonctionner maintenant les deux solutions, je peux témoigner qu’U-blog est bien plus agréable à l’emploi. Et déplorer une fois de plus cette solution « sacrifiée ».

A la fin de son fil de commentaires , Loic proposait à un développeur « bénévole » de venir placer les quelques fonctionnalités manquantes sur U-blog.

Il n’y a pas eu à ma connaissance de volontaire. C’est dommage. Il est à mon avis une personne qui aurait du mettre un point d’honneur à le faire mais ce n’est que mon avis et j’arrêterai donc là sans plus de précisions.

 

Je souhaiterais encore évoquer quelques liens et quelques textes.

Tout d’abord, la bêtise ( je ne trouve pas d’autre mot) de Padawan dont je viens de découvrir dans une note du 28 juillet les propos suivants :

 

Il faut vite convaincre Aurora d’ouvrir un Joueb et attendre avec délectation son pétage de plombs quand poindra la proposition de transition vers un monde meilleur à 5€/mois au lieu de 15 (“la chance de ta vie ma soeur, t’en auras pas d’autres comme ça ! Comment ça on t’a déjà fait le coup ?”).

 

(Padawan, je n’ai jamais « pété un plomb » : j’ai dit ce que je pensais, je l’ai fait avec sincérité.. Si ce type de comportement vous apporte votre « délectation » quotidienne, je vous plains…)

 

Ensuite cette note INDISPENSABLE pour TOUT comprendre selon moi :

 

http://www.vouich.com/carnet/2004/07/25/la-valeur-marchande-du-blogueur

 

 

Enfin, cette réponse de Karl ( je la passe en entier, pas moyen de faire un lien avec elle) sur le fil de commentaires de Loic, message « philosophique », mais n’est-ce pas ce qui a le plus été absent dans cette triste affaire, la philosophie et l’éthique :

 

Expliquer...

Mon entrée « La boucherie, c'est un métier » est pourtant assez claire. Il s'agit d'une conception d'une monde que l'on ne partage pas du tout, radicalement différente.

Pour ce qui est de la gestion de Stéphane et de U-Blog avant ton arrivée, Loic, j'en ai déjà longuement discuté avec Stéphane au téléphone, personnellement. Je ne suis pas d'accord parfois avec les choix de Stéphane et il le sait. Mais Stephane est un ami... cela aussi c'est un concept que les gens ont dû mal à comprendre dans le monde du Web et en Amérique du Nord, cela recouvre une notion de confiance, de temps et de complicité.

Pour ce qui est de la mort de U-blog. Le site ne serait pas forcément mort, il aurait pu, dû trouver d'autres moyens de financement plus pérennes que celui d'une capitalisation par investissement. Stéphane aurait pu abandonner, il en a le droit, les U-bloggeurs auraient pu tenter une démarche de pouvoir s'autofinancer sous la forme d'une mutuelle par exemple. Ce n'est pas le premier projet communautaire qui prendrait son envol.

En revanche si les U-bloggeurs n'avaient pas trouvé de financement propre et de moyen de s'en sortir, la communauté serait effectivement morte. Et alors ? Quand les gens veulent vraiment trouver un moyen de sauver une communauté, ils le font, si cela ne se fait pas, c'est qu'elle devait disparaître.

Mais dans les nombreux projets que j'ai vus autour de moi, l'introduction de capitaux pour insuffler de l'oxygène à un projet a la plupart du temps des effets désastreux. Tu sais tout comme moi Loic que les fonds d'investissements de ce type fonctionne sur les statistiques. J'investis sur 10 projets, ce n'est pas grave si 9 projets tombent à l'eau à condition de faire la culbute sur un.

Désolé, je ne mange pas de ce pain là.

Par rapport au commentaire de Didier, ce n'est pas le fait de détester les entrepreneurs, cela n'a rien à voir, c'est une conception du monde.

Pour moi, le monde de l'entreprise n'est pas seulement une question de chiffres et de rentabilité, mais également très important du lien social dans le monde que nous vivons. Elles ont un rôle fondamental à jouer dans la vie citoyenne. Donc bien au contraire, j'ai beaucoup de respect pour les entrepreneurs. Mais entreprendre n'est pas tout, il faut faire vivre.

Tu n'avais pas projet en achetant U-blog de faire vivre une entreprise pérenne et une communauté pour la mener à bien sur des années. Ou alors si tu as vraiment pensé cela, tu es plus naif que je le pensais. Je pense plutôt que tu as acheté U-blog pour faire un investissement de positionnement sur le marché des carnets, car c'est la tendance du moment, un peu comme on achète un titre en bourse.

Encore est-il imaginable d'avoir cette idée sur des produits, des ressources, etc. Dans le cas d'une communauté, ton produit, ce n'est pas seulement une plateforme mais des humains qui produisent le contenu utilisant cette plateforme. Vendre ou acheter une communauté me semble déjà un problème philosophique majeur (là je diffère là-dessus avec Stéphane.), les principes de marché aux esclaves ne sont pas loin.

C'est en partie faire de l'argent sur la créativité de nombreuses autres personnes, sans les rétribuer en retour. Je ne parle pas du logiciel, car tu aurais bien pu acheter la solution U-blog et créer une communauté payante en faisant un contrat clair dès le départ notamment sur la pérennité. Une sorte de contrat financier et moral.

Mais non ce qui était intéressant était d'acheter la communauté, c'est la vraie valeur de ton investissement, donc les humains et leurs écrits. Pour moi, un investisseur intelligent proposera pour une communauté, un contrat différent, la communauté vit grâce à vous, mon placement sera rentabilisé grâce à vous... donc c'est normal que vous en receviez les bénéfices. Même si je n'approuve pas non plus cette démarche, je la trouve déjà beaucoup plus clean.

Les investisseurs ne sont pas des enfants de coeur, ils sont là pour faire de l'argent, et dans leur démarche, l'humain est un placement comme les autres. Si cela ne te propose pas un problème philosophique, il faudra que l'on discute de la notion de l'homme et de la société.

Pour répondre à Didier sur le capitalisme rapidement: Quand j'entends à Davos, il y a quelques années que « l'investissement le plus rentable pour nos entreprises en ce moment, c'est le licenciement » Oui j'ai un problème avec le capitalisme, en tout cas celui-ci.

Rédigé par : karl | juillet 26, 2004 01:25 AM

Enfin, ici et là, nombreux sont ceux qui se sont interrogés voire insurgés contre l’idée de l’existence d’une communauté U-blog, d’un esprit de communauté U-blog.

Je n’ai que ma petite explication à apporter à l’édifice. U-blog est né des mains de son créateur mais très vite a été accompagné d’un forum d’entraide et de discussion. Le dialogue était total et très animé, très vivant ( rien de moins virtuel que celui-ci) avec Stéphane Le Solliec. Il en était de même entre u-blogueurs.

Nous nous sommes connus et par l’intermédiaire de nos blogs et par l’intermédiaire du forum, c’est à dire de propos tenus autour de l’outil de publication des blogs lui-même.

C’est à ma connaissance le seul modèle de ce type de forum qui ait existé. Et cela créé des liens.

Oui, quelque chose de particulier existe ici. Mais il faut avoir fait partie des U-blogueurs et si possible depuis longtemps pour bien le comprendre. Je pense que c’est un aspect qui a complètement échappé à Loic Le Meur par exemple.

 

Un autre aspect qui lui échappe complètement, et c’est étonnant pour celui qui continue à lier sur son Typepad tous les articles de journaux qui évoquent la prolifération des blogs, c’est que ces blogs sont faits par des blogueurs, c’est à dire qu’ils ne sont rien si personne ne vient écrire dessus, poser ses petits mots à lui ou à elle et donner de la vie à ce qui est du néant à l’origine. Monsieur Le Meur ne comprend rien à l’écriture et à sa fonction créatrice ou cathartique, il ne voit que du profit possible en différé derrière le phénomène des blogs mais à lire ici et là les pointures de la blogosphère , il n’est pas le seul…

 

 

Je préfère ne pas intervenir sur les mesquineries U-bloguesques de ces dernières semaines: les « vieilles » pages effacées, l’absence de majuscules sur la page d’accueil, les histoires de posts et re-posts qui gêneraient, dit-on, sur une page estivale aux trois-quarts vide etc . Je reparlerai de Big Brother et il s’en trouverait bien un pour m’accuser d’avoir « pété » un plomb…

 

Je vais donc vous quitter pour quelques jours encore, le temps que M. finisse d’archiver notre 20six.

A très bientôt ici pour les U-blogueurs….

 

 

PS: A ceux qui seraient étonnés que je paye et édite deux blogs semblables, je dirai seulement que ma religion de l’écriture ( la mienne et celle des autres) est grande et qu’après avoir eu deux weblogs partis en fumée, je préfère prendre mes précautions.

Après tout, mon blog est conçu de telle façon qu’il m’ « oblige » à aller (au minimum) jusqu’à la lettre « Z »…Il me faut au moins un hébergeur sur deux qui le permette avec certitude !!!!

M., qui est marin, me dit en riant : « Trop ne manque jamais ! ».

 

Finalement, et au risque de faire hurler tous les bien-pensants du commentaire blogosphérique, je pense que le débat ne se situe pas entre solutions gratuites ou payantes mais entre hébergeurs passionnés et businessmen.

 

Il existe quelque part dans le monde de la Toile une personne que je n’estime pas, et c’est peu dire, en tant qu’individu. Cela ne m’empêche pas de lui reconnaître une grande compétence professionnelle. Il se trouve qu’entre bien d’ autres choses, il édite depuis 2002 un petit site de weblogs très confidentiel.

Et bien, mois après mois, il les peaufine, les parfait, leur ajoute de nouvelles fonctionnalités. Pour le plaisir. Car même si ses weblogs sont payants_ ils doivent être au nombre d’une quarantaine_ ce n’est certes pas l’aspect financier qui doit le pousser à faire…

Et en plus, ses blogueurs ne lui demandent rien, puisque leurs weblogs font partie d’un abonnement global dont le weblog n’est qu’un tout petit aspect.

Mais, connaissant le personnage qui aime « gratter » codes etc…, je sais qu’il travaille seul là-dessus par pur défi personnel.

Et pour les avoir connus, les weblogs qu’il a « imaginés » sont bien loin d’être les pires dans leur facilité d’utilisation, dans leurs possibilités.

Mais ils sont l’œuvre d’un passionné, comme l’était l’U-blog né de Métablog….

 

Comme ne le sont pas Typepad, pas plus que le "nouvel" U-blog sur lequel nous sommes depuis décembre, et même 20six et bien d’autres….