Il y a plusieurs semaines que je voulais rendre cet hommage, depuis une certaine «  chronique d’un départ annoncé »…

Mais, faute de temps pour l’écrire…

Enfin, voilà qui est fait !

 

POUR JLR ( Mediatic) QUI M’AURA PERMIS DE BLOGUER MOINS « IDIOTE »…

 

A peine deux petits jours d’absence, à ne pas trop m’approcher d’un PC, sinon pour placer mes quelques lignes habituelles sur mon blog.

Mais de retour chez moi, mon premier geste est de me connecter à Mediatic…

 

Mediatic, c’est un blog pas comme les autres… On n’y va pas pour avoir des nouvelles de la maisonnée … A le lire au quotidien, je ne sais pas plus de JLR qu’il y a un an…

Et pourtant, la seule idée qu’il puisse arrêter, comme il l’a annoncé, à la fin du mois de juin, m’effraie. J’ai besoin de croire encore qu’il reviendra sur sa décision.

 

Bloguer est un acte individuel avant tout pour moi. Mais dans un second temps, je m’intéresse énormément à l’univers des blogs parce que j’ai besoin de savoir ce que je fais, ce qu’il y a derrière moi ou devant moi. Savoir situer mon « faire » dans un contexte puisque je suis convaincue que lorsque nous investissons chacun notre « lieu blog », nous nous relions à une communauté d’expression qui a des règles très particulières. Qui ne sont pas toutes « innocentes ».

Bloguer est en cela aussi un acte social et pour savoir où nous en sommes de cette « société » un moyen d’information est nécessaire.

Mediatic, c’est ça : un flot d’infos ininterrompu, une mosaïque de brèves, des colonnes de liens à n’en plus finir, des blogs à découvrir, des choses à essayer de comprendre, des news d’un univers qui bouge en permanence et que nous sommes là à faire nous-mêmes en partie, chacun sur son petit îlot …Seulement, derrière nos îlots, il y a l’envers du décor. Mediatic m’aura appris à le lire.

 

Mediatic décrypte tout pour nous. Il serait la première lecture que je conseillerais à un blogueur une fois son blog mis en place. Parce qu’on n’a pas le temps de tout voir, de tout percevoir par soi-même. De tout entendre, de tout sous-entendre aussi…

 

Mediatic, c’est vraiment comme un journal : il nous donne les jalons pour aller plus loin dans les rubriques du monde des blogs que nous souhaitons approfondir et il y en a pour tous les goûts : du technique, du philosophique, de l’économique etc…

Tout sauf du prêt-à-penser !

Mediatic nous donne des clés pour ouvrir des portes. Il le fait sans nous dire ce que nous devons penser de ce qu’il y a derrière ces portes.

 

Je ne connais vraiment rien de l’homme qui est caché derrière tous ces posts, ni l’âge, ni le métier, ni les livres qu’il peut y avoir dans sa bibliothèque, ni la région où il passe ses jours.

Tout ce que j’en sais, c’est qu’il fait partie de ceux qui ne répandent pas la pensée unique et c’est une chose sans prix.

Parce que bloguer « avec lui », c’est bloguer « conscient »…

Et plus seulement poser des mots à soi sur un éditeur et dans le vide.

 

Je souhaite à Mediatic la plus heureuse des fortunes pour son initiative actuelle « Blogue ta musique » mais aussi qu’il demeure avec nous au-delà du solstice …

Si d’aventure Mediatic s’en allait pour de bon, j’aurais le sentiment de ne plus avoir mon canard à moi et de devoir me taper, caustique mais impuissante, les infos de TF1.