Prologue ( lu sur http://www.neokraft.net/blog/2004/03/26 )

« Et puis je m’arrête aux commentaires et c’est là que la lumière m'apparaît ; le brillant webmaster de Grosse Fatigue écrit, je cite :

‘Mouais bôf. Un vieux claris homepage et des choses à dire, ça vous fait un millier de textes pondus en 5 ans, et la célébrité poil au nez. Le reste, c’est du vent, c’est pisser dans un violon.’

Et il a raison ! Vous pourrez toujours avoir le meilleur outil de publication de vos écrits, des plugins à ne pas savoir quoi en faire, des photos, des smillies pour amuser la galerie, des fils RSS, des fils Atom, des trackback, des pingback, des commentaires, une interface XML/RPC, un moblog, l'affichage de la météo ; je continue ? Si vous n'avez rien à dire, l'outil ne changera rien à votre manque d'inspiration. »

ESPACE DE LIBERTE

 

Je vous prie d’avance de me pardonner ce très long post. Il n’y sera pas question de technique (j’en pense ce qui figure dans le prologue) mais d’historique et d’éthique.

 

J’ai en fait ces temps-ci envahi le forum d’U-blog et squatté cette note de Gazobumeu afin de faire connaître mes ressentis profonds sur l’intrusion de l’offre Typepad sur U-blog.

Je l’avoue, je ne souhaitais pas aborder ce sujet sur un post de mon blog.

Parce que dimanche, le 9 mai, Aurora aura un an sur U-blog.

Pas moi, pas nous, nous y étions avant.

Mais ce sera l’ « anniversaire » d’AURORAOULEWEBLOGVOLE, vous savez, notre truc « inaccessible » pour vous… Soyez rassurés, je vous en épargne l’histoire, d’ailleurs si vous ne la connaissez pas, c’est que vous ne nous avez jamais lus ( sourire)…

 

Pour cet anniversaire, je voulais faire quelque chose de bien : une belle image, un beau texte, une photo de nous, je ne savais pas… Mais en aucun cas parler de Typepad ! Aborder ce sujet et donc entrer dans une polémique quant à mon hébergeur que j’ai tant et tant encensé partout et toujours allait tellement donner satisfaction à huit vautours ( huit précisément, je les ai bien comptés) du monde du BDSM que je n’avais pas envie de leur donner ce plaisir-là…

 

Mais il y a le hasard et la nécessité ( Typepad oblige!)  et là, je fais forcément le choix de les laisser ricaner dans leurs vieilles plumes…

 

Il y a un an donc que l’ « expérience » Aurora a commencé et depuis un an, je vais de çà, de là, avec mon bâton de pèlerin(e), répétant qu’U-blog est « l’espace de liberté ».

Cela présuppose que certains endroits ne le sont pas. Des endroits où l’on a toujours une logique de pouvoir par exemple.

Pour comprendre bien la suite, sachez que rien n’est plus proche de l’idée de pouvoir que l’idée de profit. Généralement, les deux cohabitent dans les mêmes individus.

 

J’ai connu Metacites ( l’ancêtre de u-blog) sous la houlette de Stéphane Le Solliec, c’était il y a dix-huit mois et sur les premiers blogs présents, il soufflait un grand vent de spontanéité et de création… Metacites était un hybride entre la liberté de ton d’écriture qui fait aujourd’hui la richesse de 20six et la prise en compte de l’engagement citoyen qui est la touche personnelle de Hautetfort de nos jours… Metacites était gratuit même s’il était précisé que cela deviendrait payant un jour….

 

L’été venu, Metacites s’appela u-blog (sans majuscules), beaucoup de nouveaux blogueurs y vinrent créer leur lieu d’expression  et sans doute Stéphane fut-il un peu victime de son succès. Il y eut de longues diatribes sur le passage symbolique à un euro par mois et la fracture entre blogs gratuits et blogs payants… Nous fîmes, M. et moi, le choix de payer nos blogs pour soutenir le travail et l’indéfectible présence de Stéphane, là sur le forum, quasiment nuit et jour. Je me souviens même d’avoir alors tenté d’ « influencer » Aklodd afin qu’il n’abandonne pas le navire parce qu’il voulait « déménager » sur 20six…

Je voulus lui démontrer que les autres blogueurs qui étaient arrivés apportaient du sang neuf à u-blog et en faisaient plus que jamais le site de la diversité…l’espace de liberté.

Je demande pardon aux blogueurs d’autres sites que j’estime et respecte profondément mais l’heure est un peu grave et je veux faire ici ressentir la « spécificité » d’u-blog et de ses membres, présente dès le départ et jamais démentie depuis.

 

Puis, Stéphane vendit u-blog à….U-blog et nous vîmes arriver la Société Anonyme.

Pourquoi pas si le système tel quel n’était plus viable ?

Et puis, un temps, la présence rassurante de Stéphane continua sur le forum….

Ensuite , petit à petit, il se tint à l’écart, du forum en tout cas…Il tenait son blog perso et celui de Matys, sans jamais s’exprimer sur l’évolution d’ U-blog. Jusqu’à hier soir où le voici converti à Typepad et nous en vantant l’indéniable supériorité sur son vieil u-blog.

No comment, puisque nous sommes dans la série consensuelle « C’est mon choix ».

 

Le « roulement » des blogueurs continuait en valse lente, mais l’état d’esprit demeurait le même, intensément créatif .

JY avait pris la main sur le forum : après des relations houleuses de départ, j’avais ressenti une sympathie toute subjective pour lui, il faisait partie des « commentateurs » du blog de Gil, aujourd’hui disparu, blog que j’aimais beaucoup.

 

 

Je m’étais pourtant dès le départ sentie sur la défensive à l’annonce du casting de la nouvelle direction d’U-blog : les deux membres les plus éminents étaient d’ex-patrons de web-agencies. La vie m’avait amenée dans le passé à en croiser un autre, un très grand même, et l’opinion qu’il m’en restait était très loin d’être positive.

J’avoue que je n’ai pas aimé le battage médiatique qu’a conduit Loïc à propos de U-blog : télés, interviews, blogs des politiques, de la Superwoman-TV etc…

J’essayais de me raisonner, de me dire que c’était pour faire connaître le « produit » mais je trouvais que le mot « tour de table » apparaissait trop souvent à mon goût sur le blog de Loïc, du moins tant qu’il nous a fait l’honneur de faire figurer celui-ci sur U-blog.

J’avoue que ma peur de l’époque était qu’après avoir donné une image de marque reluisante de vernis à U-blog, Loïc n’ait d’autre but de le revendre qui sait à qui… Vieille technique de patron de Web-agency ou de…patron tout court.

 

Surtout qu’entre temps, on était passé à U-blog Plus Payants figurants en page du jour et U-blogs gratuits qui ne faisaient qu’un passage sur la page d’accueil…

Bon, là encore nous avons abonné nos blogs. Après tout, et jusqu’à preuve du contraire, Stéphane était toujours sur le coup et les blogs d’U-blog demeuraient toujours aussi multiples et protéiformes : espace de liberté.

 

Il y eut les promesses de décembre, jamais tenues, et les bugs qui se multiplièrent. On pensait qu’il fallait bien qu’ils se fassent la main, JY et Pantxi , on les trouvait un peu lents mais les blogueurs étaient toujours là et d’autres arrivaient et changeaient le visage d’U-blog mais toujours dans le sens de l’espace de liberté….

 

Un jour, je lus vaguement sur le blog de Loïc qu’il avait acquis la licence Typepad, sans trop y prêter attention, après tout c’était un succès pour lui, un développement vers une nouvelle affaire et je me souvenais toujours de ma « connaissance d’antan», l’ex-patron de Web-agency dont le moins que je puisse dire c’est que j’avais noté chez lui un sens aigu de la diversité dans les différentes affaires qu’il conduisait.

 

Il y a deux mois environ, dans un petit recoin du monde BDSM virtuel que je ne fréquente pas, il a été beaucoup question de weblogs. Une intervenante d’un forum (que l’on m’a gentiment envoyé) a fait un « comparatif » des différentes solutions de blogs : ce n’était pas U-blog qui remportait ses suffrages, loin de là. En bref et pour autant qu’il m’en souvienne  (je vais fatalement déformer un peu mais un peu seulement ce propos, n’ayant plus le mail en question), la conclusion était que ce site était  à brève échéance destiné à des blogueurs désirant utiliser Typepad, car le but final de la « Société Anonyme » était d’engendrer un CA digne de ce nom…

 

J’ai alors pensé à une conclusion hâtive de cette personne, dûe à des informations désordonnées ( comment prétendre connaître la majeure partie des solutions de blogs sans les avoir pratiquées ?).

Las, je le dis ici sans aucun regret, elle avait bel et bien raison….

Oui, aujourd’hui, sur U-blog tout est affaire de CA et j’en suis très profondément attristée. La preuve, le lancement en grande pompe hier soir de Typepad Espagne.

 

Je viens moi aussi de me balader sur les blogs ici et ailleurs.

Si, comme il m’a été affirmé, je peux effectivement en tant qu’ abonnée « vieille cuvée », me rendre sur ma page gestion et payer mon « U-blog Plus Payant » pour dix ans si ça me chante, il suffit que je me déconnecte et que j’arrive sur la page d’accueil comme une néophyte pour m’apercevoir que deux seules offres sont accessibles aux nouveaux venus :

  • la gratuite et là, désolée de le dire, elle ne présente que la moitié des avantages des blogs de 20six qui sont eux aussi gratuits.
  •  la payante : et ô surprise ! Ce sont UNIQUEMENT les trois modèles Typepad.

 

VOUS AVEZ BIEN LU : SI VOUS DEBUTEZ, IL N’Y A PLUS D’OFFRE PAYANTE U-BLOG !!!!

 

Donc : un nouvel arrivant ne peut plus s’abonner à U-blog. U-blog devient la vitrine blogs gratuits de Typepad France avec bien sûr en plus, quelques vieux abonnés qui s’enkysteront comme je vais le faire :

 

-Par fidélité, par vigilance, pour être là et rappeler l’histoire.

 

-Pour que des gratuits qui choisiraient malgré tout ( je le répète, l’offre gratuite est plus avantageuse ailleurs pour les prestations offertes) de s’implanter chez nous tant que durera notre esprit communautaire, notre espace de liberté, puissent y être accueillis, lus, commentés…

 

-Pour ne pas avoir un blog où l’on m’incitera à faire de la pub pour Amazon (et demain pour Carrefour etc ) afin d’obtenir quelques centimes d’euro ( voir une réponse de Pantxi dans le fil de commentaires au post de Gazobumeu cité plus haut ).

 

- Parce que, chers ex-patrons de web-agencies, s’il est une chose que vous n’avez pas comprise, c’est la philosophie profonde du blogueur individuel : vous nous proposez des « trucs » bons pour d’autres entrepreneurs qui veulent faire du CA là où, nous, nous voulons faire un lieu de parole ….un espace de liberté.

Et l’espace de liberté , pour un blogueur, ce n’est pas le profit, ce n’est pas le pouvoir.

C’est le sentiment d’exister individuellement ( différence avec un forum) au sein d’une communauté où se mêlent les gratuits, les payants mais où tout le monde à droit à son « quart d’heure de célébrité », comme disait Warhol, sa place de parole dans le respect de sa différence.

Je me demande si vous ( la « Société Anonyme ») avez une seule seconde imaginé le prix (oui, oui, je parle bien des sous) que vous demandez à un blogueur nouvel arrivant sur Typepad pour qu’il ait le droit de mettre sa parole en ligne chez vous : la seule offre convaincante étant celle dite « Pro » ce blogueur devrait être Crésus ou… patron … ou BO.BO … ou …

Donc si l’on excepte  notre « offre cadeau- vieux U-blogueurs », Typepad est pour l’individu lambda la solution de blog la plus onéreuse qui soit actuellement.

Et je doute que le public qui se l’offrira ait la prose, les motivations, les intérêts de ceux qui donnaient sa touche perso à U-blog…Aller bloguer au Rotary Club , merci bien, ce n’était pas prévu au contrat…

 

-Pour que demain, la page d’accueil d’U-blog ne soit pas noircie uniquement des mises à jour des blogs Typepad, pour que le forum d’U-blog ne devienne pas celui des questions « à ticket » Typepad auxquelles on aura oublié de répondre, pour que U-blog vive à travers ceux des abonnés qui vont faire le même choix que moi et rester.

 

En conclusion :

 

Nous étions, nous les blogs payants supposés passer d’office, séduits par l’offre « Pro », sur Typepad. Nous aurions ainsi fourni un joli contingent d’inscrits français pour servir de vitrine alléchante ( toujours la variété et la qualité des blogs d’U-blog) à Typepad qui n’aura pas son « CA digne de ce nom »  au départ de la France (où le blogging est très encombré et va se développer, hors Typepad mais par les FAI dans les mois qui viennent) mais en Europe, d’où toute l’attention de nos GO et Big Boss pour l’Europe.

 

Je suis ravie que Typepad existe pour ceux qui pourraient être intéressés , le reproche que je fais à U-blog SA est de n’avoir pas joué franc jeu. Il y avait pourtant toutes les possibilités de laisser U-blog en l’état ( je veux dire de lui laisser son offre payante pour les nouveaux arrivés) sans que Typepad détruise cette formule ( moins rentable, certes) d’U-blog et par là même prive le site de tout renouvellement de « voix humaines ».

Je reste avec ce sentiment d’avoir été abusée quelque part, que le rachat d’U-blog n’ait été qu’une mascarade pour pouvoir venir s’asseoir au tour de table d’achat de la licence Typepad Europe en ayant une carte de visite représentative dans le monde des blogs : ceci expliquerait toutes ces confusions qui furent faites au travers de bon nombre d’articles et d’interviews entre «Loïc le Meur, créateur de U-blog » et la réalité : « repreneur de U-blog ».

 

 

Qu’une société veuille faire du profit est normal et en cela, je le répète, Typepad a un public tout ciblé d’office : ceux qui ont les moyens de se l’offrir. Que l’on veuille étouffer U-blog en le privant de nouveautés techniques et de nouveaux blogueurs abonnés est une pure manœuvre de stratégie commerciale qui n’était pas utile du tout. L’intelligence dictait de laisser cohabiter les deux sites. Et de laisser aussi la liberté de choix entre les deux « labels » à tous, anciens blogueurs ou blogueurs arrivant demain… Ne pas l’avoir fait et chercher à « assécher » U-blog, la « maison-matrice » en en détournant ses bloggueurs par le biais de l’ « offre providentielle de la tentation » n’est pas honnête d’un point de vue intellectuel, comme on dit….

 

Le grain de sable ne peut maintenant venir que de ceux qui diront : « Je reste, j’ai payé pour U-blog et pas pour Typepad » et qui continueront à le faire au fil des mois. Mais ne nous faisons pas d’illusions euphoriques.

Contrer ceux qui veulent « faire un CA » digne de ce nom ne sera pas chose facile. Il faudra être insistants. Réclamer encore et toujours de nouvelles fonctionnalités pour U-blog puisque nous payons et que, bien entendu, nous avons donc droit à un système qui évolue lui aussi.

Exemple : pourquoi la gestion individuelle des commentaires et les stats qui nous avaient été promises ne sont-elles pas installées ?

J’ai indiqué à JY que pour les commentaires, il s’agissait de deux lignes de code ( c’est ce que l’on m’a dit), il m’a demandé lesquelles. Je l’ignore bien sûr mais je constate que cela fonctionne ( ainsi que les stats) sur Canalblog, solution d’hébergement de blogs bien plus récente et totalement gratuite.

 

Je l’ai déjà écrit ailleurs, nous, tenants de l’espace de liberté, nous nous trouvons, avec l’offre Typepad, confrontés à une sorte de « vente forcée » qui avance masquée et en plus lésés d’un bon lot de « prestations promises » en décembre pour notre site U-blog et jamais mises en place  (gestion des commentaires, albums photos, statistiques etc…). Pour ce dernier point, vous nommerez cela comme vous le voudrez. Je préfère ne pas écrire les mots qui me viennent à l’esprit puisque le travail a bel et bien été fait pour mettre en place les fonctionnalités prévues mais qu'il a été fait sur Typepad par le personnes qui étaient censées les installer sur U-blog.

 

Pour ma part, je pense que l’avenir d’U-blog France est entre nos mains et que c’est nous qui le ferons…

Je fêterai l’anniversaire d’AURORAOULEWEBLOGVOLE par ma fidélité à ce que ce blog voulait dénoncer.

Je n’irai donc pas sur Typepad.

 

PS : Pour ceux parmi vous qui sont référencés sur des annuaires à thèmes spécifiques  (type D.Moz, Yahoo etc, ceux qui vous sélectionnent « de facto » et où l’on ne s’inscrit pas ou alors en payant fort cher…) , qu’ils sachent qu’ils perdront ce référencement ( et donc les visites afférentes) en changeant d’url et en troquant U-blog pour Typepad et que, vu le temps de remise à jour de ces systèmes ( un an ou plus en moyenne), ce n’est pas demain la veille qu’ils le retrouveront…