TAMARA DE LEMPICKA - ADAM ET EVE -

 

M COMME MANQUE 2 (" L' EROTISME - FRANCESCO ALBERONI - )...

 

De Francesco Alberoni, ces quelques lignes extraites de " L'Erotisme ", son ouvrage le plus fameux ( Ramsay, 1987 ), dans lesquelles nous nous sommes toujours reconnus...

 

 

Pour les deux sexes, le lien amoureux naît pareillement d'un érotisme constitué de révélations, de dévoilements, de découvertes, d'activations de potentialités latentes, en sommeil, inutilisées. L'homme le voit surgir comme un émerveillement. L'érotisme masculin en proclame la beauté, il affirme que l'expérience est extraordinaire et il clame son plaisir. Il loue, il exalte l'autre en même temps que lui-même. L'érotisme féminin, lui, est fait de valeurs, d'attentes, de préparations, de jugements, de lentes approches, de connaissances, d'ouvertures, de découvertes.
Le plus appartient à cette dimension de l'expérience et nous révèle le lien profond de l'érotisme avec la connaissance de l'autre et de soi.
Le plus est un savoir sur nous-même et sur l'autre, un savoir inconnu et soudain dévoilé, une gnose. Chaque nouvelle rencontre avec la même personne est un pas sur la voie de la connaissance, un approfondissement de nous-même, de notre nature, de ce que nous sommes et de ce que nous pouvons être. Il ne s'agit pas d'une révélation qui se donne d'un bloc dès la première fois, mais d'un parcours épiphanique au sens littéral du terme. La deuxième rencontre produit une nouvelle émotion, un nouvel émerveillement. Et la troisième, et la quatrième, et la centième. Seule la connaissance possède cette possibilité de grandir continuellement, sans jamais se répéter ni s'épuiser.