Le magicien des roses

                                        Habite le printemps

                                  Ce qui fait qu’on suppose

                             Qu’il commande au beau temps

                                 Ce qui fait qu’on l’admire

                                      Et l’acclame à loisir

 

                                   Le magicien des fleurs

                                 Est un bien beau joueur

                                        Il ôte les épines

                                  Ne garde que les tiges

                                   S’en fait une badine

                                  Pour celle qui l’exige

 

                                Le magicien des arbres

                                Est aussi un sculpteur

                        Lorsqu’en en statue de marbre

                                Il la place en hauteur

                                   Celle qui est à lui

                                  Celle dont il est vie

 

                                    N’aie pas peur

                                   N’aie pas peur

                        Tu peux dormir tranquille

                              Ce magicien si bon

                               Prépare sa saison

                       Et puis n’a qu’une idylle….