BDSM Puie.

Photo « venue » du Web.

 
 
Et du BDSM, faire tout un poème parce quand une histoire « commence », c’est toujours par des poésies…
 
 
 
 
Découverte mais inconnue,
Sue mais ignorée.
Comme une terre vierge
Où tout est à commencer.
 
Comme une forêt dense
Qui exhale ses essences,
Comme une éponge faite
De subjonctifs dubitatifs.
 
Pleus-moi* dessus
Outrageusement
Et je Te boirai
Ou bien assèche-moi
De soleil, de sel.
Joue-moi, jouis de moi.
 
Tamise
La parole inutile.
 
Ne fais pas cas de mes questions,
Jette sur moi un drap,
Un voile ou une voile,
Couvre-moi
D' une aile d’horizon.
 
 
 
 
 
 
*Licence poétique : le verbe pleuvoir n’a pas d’impératif