BDSM Bondage Shibari une session de Hajime Kinoko: première étape.

BDSM Shibari une session de Hajime Kinoko: étape 2.

BDSM Kinbaku une session de Hajime Kinoko: étape 3.

BDSM et Shibari une session de Hajime Kinoko: étape 4.

BDSM Shibari une session de Hajime Kinoko: étape 5, la suspension réalisée.

BDSM Nawashi une session de Hajime Kinoko: étape 6 et fin.

BDSM Shibari une session de Hajime Kinoko: étape 7 et épilogue.

Photos © Hajime Kinoko.

 
 
Ma sexualité étant placée sous le signe du BDSM, le bondage en est l’une des composantes à titre érotique.
C'est-à-dire qu’il fait partie de nos jeux sensuels.
 
A côté de ça, je considère aussi le bondage - et plus particulièrement son aspect « shibari » - comme un art.
Ceci implique qu’il n’est pas donné à tout le monde (à commencer par nous) d’avoir la maîtrise des nœuds et des figures traditionnelles.
 
Les grands « Nawashi » (Maîtres des Cordes) sont peu nombreux dans le monde.
A chaque fois que j’en découvre un nouveau, j’aime à le partager avec vous tant je suis admirative.
Pour la perfection de leurs performances et cette complicité que l’on sent toujours régner entre eux et leurs modèles et qui se lit sur les images tirées de leurs sessions même si ce n’est pas l’esthétique des clichés qu’ils recherchent, tels les artistes photographes qui, à la manière d'Araki, mettent parfois ce shibari ou kinbaku comme source d’inspiration au centre de certaines de leurs œuvres sans être pour autant shibaristes à part entière...
 
Les quelques images ci-dessus (les diverses étapes d’une très belle suspension) sont du jeune Hajime Kinoko qui marche brillamment sur les traces du regretté Akechi Denki et dont on pense qu’il est l’ « héritier spirituel » …