Il y a des années que je souhaitais faire figurer sur mon blog les paroles de « Madame rêve », un des plus beaux morceaux d’Alain Bashung.
 
A cause de ses mots ambigus, portes ouvertes à toutes les lectures, cette chanson est probablement la seule qui me parle aussi directement de moi et de « mon » BDSM…
Mais si la musique et le chant sont bien ceux du Magicien Bashung,  le texte est de Pierre Grillet.
 
Au fil du temps, sur U-blog, je me disais que sans l’interprétation, une note sur « Madame rêve » aurait paru bien pauvre, voire mis à côté de la plaque.
 
J’enviais, je m’en souviens, Rhalph et tous ceux et celles qui possédaient la technique pour « avoir » leur radio-blog.
J’ai ensuite été incapable lorsque certains ont su incorporer des vidéos « Youtube » à leurs posts de faire de même.
 
Depuis que je suis ici sur KarmaOS, je parviens moi aussi à intégrer celles-ci dans mes écrits.
 
Alors, et sans autre commentaire, au lendemain des Victoires de la Musique, ce clip de 1991 pour voir et entendre sans se lasser Bashung le Magnifique et le laisser nous emporter dans sa nébuleuse d’érotisme subtil…
 
 
 
 
« Madame rêve » in « Osez Joséphine » - 1991 - (Pierre Grillet - Alain Bashung).
 
 
 
Madame rêve d'atomiseurs
Et de cylindres si longs
Qu'ils sont les seuls
Qui la remplissent de bonheur
Madame rêve d'artifices
Des formes oblongues
Et de totems qui la punissent

Rêve d'archipels
De vagues perpétuelles
Sismiques et sensuelles

D'un amour qui la flingue
D'une fusée qui l'épingle
Au ciel
Au ciel

On est loin des amours de loin
On est loin des amours de loin
On est loin

Madame rêve ad libitum
Comme si c'était tout comme
Dans les prières
Qui emprisonnent et vous libèrent
Madame rêve d'apesanteur
Des heures des heures
De voltige à plusieurs

Rêve de fougères
De foudres et de guerres
A faire et à refaire

D'un amour qui la flingue
D'une fusée qui l'épingle
Au ciel
Au ciel

On est loin des amours de loin
On est loin des amours de loin
On est loin

Madame rêve
Au ciel
Madame rêve
Au ciel
Madame rêve…