BDSM Bondage "Autumn leaves" photo by Dominic Vincent AURORAWEBLOG.

Photo BDSM Bondage « Autumn Leaves » © Dominic Vincent.

 
 
Dans le BDSM, certaines disent ressentir « des papillons au creux de l’estomac » comme dans l’expression anglaise bien connue.
C’est une belle image pour décrire ce qui se passe en ces instants-là et qui est si difficile à raconter…
 
 
 
Il Te suffit de T’approcher.
Juste à côté, juste à côté…
Et que Tu me touches.
Des cordes à la main.
 
Je me dépouille de tout ce qui n’est pas moi, je m’immerge dans un liquide dense de silence qui me recouvre, qui paraît pénétrer jusque dans la plus petite anfractuosité de mon corps et,  une fois en place, changer de consistance
Il devient lentement solide et m’enveloppe d’un voile translucide et variant qui étreint mais qui ne contraint pas, qui me prend le souffle mais me redonne vie.
Je perçois des frémissements qui courent sous ma peau, qui inondent mes veines, des signaux en folie qui vont de mon cerveau à mes muscles, de ma chair à mon cœur, je commence à trembler.
 
Où est ma coquille ? Me voici donc nue dans un jour naissant ?
Papillon mouillé, velouté, poudré qui sent ses ailes se déployer.
Enseigne-moi à voler…
Vent chaud, tendre brise.
Incomparable mue. Métamorphose.
Douleur de douceur.
Douceur de douleur.
 
Et je me vois soudain, belle de toutes mes couleurs.
Je suis les minuscules fragments d’un kaléidoscope, qui se modifie à Ta guise lorsque Tu me secoues, me lies pour mieux me lire…