AURORAWEBLOG, Sensual BDSM, photo by Edyta

Photo © Edyta.

 
 
 
On dira que cette fiction traite du thème « BDSM et beauté »…
 
 
 
Quelconque.
Avec l’un de ces visages, de ces corps que personne ne songerait à mettre à la une. Pas plus qu’en quatrième ou cinquième page.
Il est de ces nudités que l’on n’exhibe pas, il est des nudités qui n’ont aucune harmonie si un œil ne les regarde pas avec amour.
 
Presque nue, donc.
Avec un peu trop de rondeurs par ici sur les cuisses et le ventre, un plissé là sur les genoux qui n’y était pas avant-hier encore.
 
Elle se maquille, se parfume.
Cérémonial pour celui auquel elle appartient.
Ombre à paupières légèrement nacrée, crayon noir, mascara.
Extrait de jasmin.
 
Il ne frappe pas, il entre.
Il s’arrête un instant -un moment suspendu- pour admirer ce qui n’est pas admirable pour d’autres yeux et elle rougit de le savoir là.
Il s’avance, s’arrête derrière elle, qui feint d’être toujours seule, il pose ses mains sur ses hanches et les laisse descendre lentement vers ses fesses.
 
Il les caresse doucement d’abord puis fermement.
Chacune de ses mains devient une coupe qui contient un fruit de chair.
Deux entités, deux collines de pur plaisir.
Pour lui. Pour elle.
 
Il la tient ainsi, à pleines paumes. Comme s’il était sur le point de présenter à des yeux étrangers ce que lui seul sait déchiffrer de luxure et de beauté dans cette femme-là.
On croirait qu’il s’apprête à la mettre en vente dans un marché d’esclaves, de servantes destinées à rendre agréables les nuits d’un sultan.
 
Elle, silencieuse. Les yeux encore baissés.
 
Effluves dans la nuit.
Son parfum se fait chaud et bat à ses poignets, dans le creux de son cou.
 
L’émotion d’un rêve, d'un fantasme partagés.
Elle est impatiente de savoir pour quel harem on va l’acheter…