Une maison BDSM où l'on offre le café avec le coeur...

                                                            

                  

Moi, la « soumise », je n’aime pas les blessures. Je n’aime pas la souffrance.
 
J’aime les maisons. J’aimais ma maison. Elle était depuis des années plantée sur un lopin de terre bien vert, bien gras, de ceux qui donnent le bonheur de les travailler et de les travailler encore…
 
Je ne voulais pas quitter ma maison. Pourtant, elle n’était que virtuelle.
Au fil des ans, elle s’était appelée Metablog, U-blog, ublog enfin…
Ma maison faisait partie d'une belle communauté.
 
Dans ma maison il y avait des amis qui venaient partager nos mots des maux, notre BDSM à Marden et à moi. Mais aussi boire un café-cœur.
 
Et puis, on m’annoncé que ma maison allait être détruite mais ce n’était pas vrai, puisque désormais elle se trouve ici chez KarmaOs…
 
Et celui qui en a tracé les plans n’est autre que le même qui me donna ma toute première maison.
 
Un merci infini à Stéphane Le Solliec…