BDSM, soumise robe rouge   

                                        Photo © Photosight

 

 

Elle disait « Fais-moi mal » et elle prenait alors une voix de toute petite fille.

Elle avait une façon d’abaisser un peu le menton vers son épaule et de le regarder en plissant légèrement les yeux qui la faisaient ressembler à un chat.

Et il l’aimait, il l’aimait, il l’aimait.

Pendant des mois, des années, il écrivit son cœur en estafilades pourpres sur sa peau d’albâtre.

Le fouet bien manié est parfois le plus beau des stylos. Elle criait, elle feulait, elle le défiait aussi souvent à ne rien dire, à aller jusqu’à se faire parchemin où ne restait plus même la place pour le plus petit des hiéroglyphes.

Une femme fouettée, c’est une anthologie de poèmes à lire…

Elle disait aussi « Jamais, jamais, jamais je ne te quitterai ».

 

Il dort mal.

Pourtant, il a appris à présent à ne plus craindre aucune absence, il sait que sa solitude est la normalité.

Et quand ils viennent et parlent d’elle, quand ils accolent régulièrement d’autres noms au sien, il sourit.

Ces noms sont déjà brûlés vifs à l’instant où ils franchissent leurs lèvres. Puisque lui n’est que cendres, cendres sont-ils aussi.

Le feu n’existe plus. La glace peut-être, celle qui retient Merlin dans le Pays des Songes.

Mais ce qui brûle, non.

 

Il a en mémoire leur premier soir.

Ne sachant comment commencer, il avait pris la tasse de thé bouillant qu’elle lui tendait puis il s’était approché d’elle et l’avait étreinte en appuyant le plus fort possible le récipient sur son dos, dans cet estuaire que lui offrait l’échancrure de sa robe rouge.

Et cela avait duré infiniment et il ne voyait rien d’elle, et elle n’avait pas gémi, seulement tressailli une ou deux secondes au moment où la tasse l’avait touchée.

Mais elle avait enfoncé dans son bras gauche à lui les quatre centimètres d’ongles incarnats dont elle était si fière.

Il était devenu son Maître.

Etait-elle devenue sa soumise?

 

Plus tard dans la nuit, il lui avait dit « Je suis certain que toi aussi, tu saurais faire mal. »

Elle avait ri :

« Je ne sais pas, je suis seulement sûre qu’à toi, je ne ferai jamais de mal, toi, tu es la lumière de ma vie, comment voudrais-tu que je te fasse mal ou du mal ? »

Et elle avait tourné sa tête de l'autre côté de l'oreiller.

Pour le baiser qu’il tenait à lui donner, il n’avait pu saisir alors que la commissure de ses lèvres, si tièdes…

Et presque euphorique pourtant, c’est à son oreille qu’il avait offert sa langue, la visitant comme on entrerait furtivement dans un coquillage.

En espérant la faire frissonner, il avait murmuré un « Je ne te crois pas » humide et taquin.

Elle avait eu ce petit rire cristallin qu’ont les enfants aux matins des Noëls.

 

Il dort mal.

A l'aube, aujourd'hui, s’est produite une chose étrange : il s’est réveillé avec cinq griffures profondes et parallèles qui lui barraient la poitrine de la clavicule au sternum.

Devant la glace, ahuri, il tamponne le sang, avec une serviette dont il a entouré  sa main à la va-vite.

Et on croirait que ça ne va jamais s’arrêter de couler…

 

Mais soudain il sourit car il a deviné.

Maintenant, il est exactement comme elle le voudrait.

Le dehors comme le dedans.

Et tout est bien.