BDSM Feelings

                                                              Tableau © Salvador Dali

 

 

 

Je dois tourner la tête et la garder là, immobile, avec mon visage maquillé qui attend et qui se tend.

Je dois.

Ce n’est pas une question de volonté. Je dois et c’est tout.

 

Quel que soit le geste qui m’effleure ou que je pressens, je dois regarder de l’autre côté.

Je dois ressentir les choses au-dedans, les laisser imploser et enfin, doucement, pleurer des larmes muettes qui nettoieront mon œil, faisant tomber à terre cet éclat du miroir de la Reine des Neiges, sali de mascara, salé de Marmara…

 

Poupée déchiquetée toute à recomposer.

 

Je dois, je dois, je dois.  

 

 

 

PS: Et après le bug de l'U-blog le 16/02, la suite du blog est ici et non en bas de page où vous tomberiez dans le trou noir...