BDSM Bondage Dita Leigh Heppell Bronze Sculpture 2007

                                                     Sculpture © Leigh Heppell

 

 

Je vous avais déjà présenté sur cette note Leigh Heppell et ses créations, étonnantes sculptures de bronze.

Cette année, il n’a produit qu’une seule nouveauté dans le cadre de ce qu’il convient d’appeler son inspiration BDSM.

Et il nous la propose enfin pour ouvrir l’an 2007.

Elle figure dans la rubrique « Bondage » de son site et porte le nom de « Dita ».

Est-elle ou non un hommage à Dita Von Teese* ? Je ne saurais le dire.

Mais son espace s’étant par ailleurs étoffé sur d’autres thèmes, je vous invite une nouvelle fois à rendre visite à cet anglais infiniment talentueux…

 

 

 

A ceux qui se demandent, ailleurs, si le BDSM est un style de vie (un « lifestyle ») ou bien un jeu, j’ai envie de répondre que c’est un art, un art d’aimer, un art de vivre…

 

Que c’est le paradoxe du métal qui réchauffe, des chaînes qui déchaînent, de la douleur-plaisir, des étés qui frissonnent.

De douleur à douceur, il n’est qu’une consonne.

Et le cri qui jaillit parfois de ces étreintes est bien comme torrent qui lisse les cailloux, un peu comme le bronze que le sculpteur polit et qu’il rend d’amadou…

 

Qu’on place là-dessus tous les concepts qu’on veut, qu’on parle obéissance, domination et Maîtres…

Que l’on nomme soumises celles qui le désirent et puis esclaves encore celles qui s’en honorent…

Qu’on édicte des règles, qu’on crée cette obédience à laquelle certains tiennent tant et puis tant, il restera toujours qu’au-delà du paraître, la belle Histoire d’O n’est qu’une histoire d’être.

 

Je suis une sculpture à retoucher sans cesse, je ne serai jamais achevée ni parfaite…

Mais c’est bien en cela que je suis Ta matière et que Tu peux encore inventer, comme hier, nos demains éblouis de se tenir sans nombre, là, tout au fond de l’ombre et dans l’inabouti…

 

 

 

 

 

 

* Dita Von Teese et Marilyn Manson seraient en train de divorcer après un an de mariage, vient de m'apprendre à l'instant le buzz Technorati.

Avis à... leurs fans!