BDSM Bondage AURORAWEBLOG

                                                     Photo © Photosight

 

 

Tu me lieras,

Douces cordes de soi (e),

Afin que je ne puisse m’échapper.

Et lorsque la foudre du jouir

Nous aura cueillis ensemble,

Essoufflés, hébétés,

Avec les bras qui tremblent

Et toujours un sourire,

Nous resterons, épuisés,

Silencieux, à côté l’un de l’autre

Les doigts mêlés,

Ces mains, les nôtres…

 

Et, Tu le sais,

Je ne m’en irai jamais.

 

 

 

PS. Réédit de 04h25.

Un gros chagrin chez Oiselle

http://www.u-blog.net/oiselle/note/15