BDSM Chains 

                                              Photo © Photosight

 

 

Il n’y a pas de quoi s’enorgueillir

D’avoir dit ou de dire

Les mots des maux.

 

C’est si commode de dire « On joue »,

Cela n’engage à rien.

Très aisé de dire « Prends-moi »,

Eclaboussée dans le désir.

Tellement facile de dire « Je T'appartiens »,

Tout le monde l’a dit un jour.

Enivrant de prononcer « Fais-moi mal »

Parce que c’est excitant, parce que c’est déviant,

Parce que c’est à la mode.

Et encore plus aphrodisiaque et transgressif

De s’écouter murmurer

« Fais de moi tout ce que Tu veux ! ».

 

Le difficile dans un parcours

Ce n’est pas le départ

Mais le fait de continuer,

De maintenir,

Droit, son chemin.