Toutes les sculptures photographiées © Dann Chetrit

 

 

Après un rendez-vous raté cet hiver, nous nous étions promis que notre premier arrêt sur la route des vacances serait pour le symposium " les messages du corps " que Dann Chetrit organisait à Pézenas.

12 sculpteurs sur pierre venus de tous les coins du monde étaient là pour mettre en scène et leur travail et leur vision de l’enveloppe charnelle.

Pari réussi : les œuvres sont étonnantes (deux sont déjà vendues, pour toutes les autres, elles peuvent encore l’être dans le délai de l’année à venir -voir ici sur le blog de Dann et là sur celui de La Tannerie- si quelque collectivité est intéressée par ces monuments de mouvements magistraux ) et l’atmosphère qui régnait en ces jours à " La Tannerie " était à la fois d’une rare chaleur humaine et d’une intense créativité, sculpturale mais aussi musicale.

Magique en un mot.

Dann Chetrit ne fait nullement partie du " monde BDSM " : il se trouve simplement que, cette année, son parcours personnel d’artiste l’a amené vers le kinbaku et qu’il a réalisé des inspirations " encordées " qui ont été l’objet de notre admiration.

Dann, sa compagne, leurs enfants, leurs amis sont à l’image des blogs cités plus haut : le mouvement incessant, la folie de l’invention et la gentillesse de l’accueil du Sud… Nous garderons un excellent souvenir de ces moments passés en leur compagnie.

Le sculpteur est déjà reparti vers une toute autre expérience de " cordes " que l’on découvre avec éblouissement sur son blog en cliquant " Sculpture sur falaise, 2ème saison " : nous, nous le suivrons toujours avec le même bonheur gourmand…