BDSM Chiennes AURORAWEBLOG

                                                        Photo © TOIStudio

 

 

 

 

« Viva ! Viva!

Et alors ? Et alors ? Et alors ?

Tu restes là ! J’ai dit tu restes là !

Ho ! Ho ! Et alors? Et alors?

Je veux que tu obéisses. Je veux que tu o-bé-isses!

Viva ! Viva ! Viva !

Tu restes à côté du maître !

Ho ! Ho !

Tu as bu ou quoi ?

Et alors, la chienne, et alors ?

Tu obéis !

Au pied !

Au pied !

Ho !

Voilà, voilà !

Là, c’est bien !

C’est bien ! C’est bien .C’est biiieeen…

Bonne chienne, Viva !

Bonne chienne.

……………………

……………………

Ho ! Ho !

Et alors? Et alors? Et alors?

Ho !

Viva ! Viva ! Viva !

Où tu vas, Viva ?

Tu obéis, j’ai dit !

J’ai diiiiiiiit…

Viva! Au pied, Viva !

Ho ! Ho !

Mais tu vas obéir, oui ?

Allez, Viva, au pied !

Ho !

Ho !

C’est quoi ça ?

Ah ! Voilà !

C’est bien ! C’est bien ! C’est biiieeen !

Ho ! Ho !

Mais tu me fais quoi là ?

Et le maître, alors ? Et le maître ?

Ho ! Ho !

Viva ! Viva ! Viva ! »

 

Le monologue est rapporté à la syllabe près.

En ce moment, avec la canicule, c’est tous les soirs comme ça sur le coup des onze heures après le « prime time » télé. Ça gueule incroyable.

Viva, on pourrait imaginer un doberman. Pas du tout, c’est un vague Yorkshire !

Et quand ce n’est pas cet homme-là avec Viva, c’est un autre avec Bianca ou Lola.

Mêmes gueulantes. Mêmes monologues. Parfois clairement plus grossiers.

Les chiennes ? Elles sont en laisse et elles n’aboient même pas.

 

Ce que c’est que de vivre en appart, tout de même...

Qui sort qui? Le maître sort-il la chienne ou bien est-ce l'inverse?

 

L’hiver, je ne les entends pas, heureusement.

 

Je comprends mal le rapport de ces mecs avec leurs chiennes. Et aussi pourquoi ce ne sont jamais leurs femmes qui les sortent.

 

On a, en plus, des mémères avec des chiens-chiens.

Mais elles sortent plus tôt et ne braillent pas.

Généralement, elles laissent même le chien libre. Il court un peu ici et là.

 

Demain matin, on se ramassera de la crotte plein les chaussures en traversant les allées de la résidence.

C’est pas grave…On a pris l’habitude.

 

L’habitude que je ne prendrai jamais, c’est d’entendre le même genre de paroles dans les échanges des couples BDSM et je me demanderai toujours comment les femmes peuvent y consentir.

Je vous le dis : quand ça se passe comme ça, entre cris et félicitations, c’est pas net ce rapport de l’homme à la chienne…

 

Alors quand il entre dans un jeu dominateur-soumise, je me pose encore plus de questions.

Parce que Viva, elle n’y est pour rien dans la névrose de son maître.

Mais si Viva est une femme et qu’elle la nourrit, c’est nettement plus grave…

 

 

 

 

____________________________________________________________

Réédition du 15/06/2006

 

Le texte posté en commentaires par Bonobo (Thierry) le 13/06 ayant entraîné les questions de deux lecteurs, il est désormais disponible en "article" seulement et avec ce disclaimer:

 

-Je suis adulte et je désire lire ce texte. Je confirme cela en cliquant ici.

 

-Je ne suis pas adulte et/ou je ne veux pas lire ce texte, je retourne sur la home page de U-blog.

 

_________________________________________________________________________