Ce texte ne concerne que moi, il n’entend donner aucun conseil à quiconque…

Il est seulement le fruit de mes interrogations sceptiques mais ce soir, je ne pouvais bloguer sur un autre sujet.

 

Il est des nuits qui sont plus longues que d’autres et qui ne sont pourtant point des solstices.

 

Je blogue ici depuis novembre 2002, lors de la création du site par Stéphane Le Solliec.

Pour AURORAWEBLOG en particulier, M., mon amour, m'en fit cadeau en septembre 2003.

 

Demain, 12 juin, U-blog va donc « muter » (voir la note de Rhalph).

 

C'est-à-dire que ceux qui créeront un U-blog pourront, comme cela se faisait naguère au début de la plateforme, choisir entre une option gratuite et une option payante.

 

A l’époque, les blogs payants étaient appelés les U-blog Plus (M. et moi en possédons quatre) et avaient une capacité de stockage de 50 Mo et l’avantage de ne pas accueillir de bandeaux publicitaires.

 

Après l’arrivée de Loïc Le Meur (totalement inconnu dans l'univers-blog auparavant) qui racheta U-blog et s’en servit uniquement pour obtenir la licence afin de lancer Typepad en France et accéder ainsi quelques mois plus tard à la direction de SixApart Europe, nous avons été en 2004 un certain nombre de ces U-blog(s) Plus (Rhalph, Falobarato, Lesyeuxsanspaupieres, Eds, Ataegina, Resetparameters, Blogacossaw, Eloise, Emma2001, Kelepokepique etc.) à refuser de « migrer » sur Typepad (nous avons ainsi probablement tous permis à U-blog de continuer par notre petite notoriété) et depuis U-blog a vivoté comme on sait, plutôt mal que bien.

Il suffit de faire un clic ici pour comprendre à quoi nous en sommes arrivés dans notre forum.

 

Lorsque l’échéance de nos abonnements à U-blog Plus est arrivée, on nous a offert de les garder tels quels gracieusement puisque Loïc Le Meur avait décrété qu’il n’y aurait plus jamais aucune amélioration sur U-blog.

Personnellement, j’aurais préféré continuer à payer. C’est une bête affaire de principe. Je ne veux rien devoir à personne.

Mais ma carte bleue a été recréditée lorsque j’ai envoyé la somme.

 

On comprendra donc mon dilemme de ce soir.

Les U-blogs « nouvelle mouture », comme ils disent, pourront être payants mais ils seront motorisés par Typepad avec un nouveau design et, c’est à supposer, une nouvelle adresse.

On ne dit rien du cas qui est le mien, un ancien U-blog plus, et de l' avenir de ceux-ci.

 

A titre personnel, je suis prête à souscrire à de nouveaux abonnements mais…pour ce que j’ai déjà et non pour une « nouvelle version ».

 

Je ne veux pas être un Typepad mais un U-blog. Je refuse toujours le deal forcé de 2004.

On nous avait pourtant alors offert la version la plus chère et la plus « high tech » au tarif le plus bas mais Typepad et la façon dont il fut mis en ligne a ouvert la voie et au commerce des blogs et au blog commercial (ce qui ne veut pas dire « payant », je répète que je suis d’accord pour payer) grâce auquel certains tirent parti de leur blog pour toucher quelque denier.

Ils vous parlent d’un livre ? Vous cliquez dessus et hop ! vous êtes sur Amazon ou autre etc. qui leur reverse un pourcentage au cas où il y aurait commande. Je parle de livres mais cela peut être n'importe quoi d'autre, évidemment.

C'est en tout cas très américain et totalement contraire à ma conception du blog. Je ne me vois pas faire du profit sur le dos de mes visiteurs.

 

Je me fiche des habillages comme de l’an pèbre. Pour moi, c’est le contenu qui compte et non le contenant.

Je veux seulement garder cette adresse.

C’est grâce à elle que quelques-unes de mes notes sont encore indexées par les moteurs de recherche. Avoir une nouvelle adresse serait les perdre. Je vais vous expliquer comment j'en ai déjà fait la triste expérience.

 

De septembre 2004 à octobre 2005, j’ai fait la bêtise de sauvegarder sur un blog chez  20six.fr mes notes que j’aimais le plus tant j’avais (déjà) confiance dans l’avenir d’U-blog post Le Meur et Typepad (!!!).

Le résultat a été une désindexation de celles-ci pour « duplicate content » (site miroir) : j’ignorais en toute bonne foi que c’était une faute aux yeux de la déontologie des moteurs.

20six a ensuite accompli lui aussi une « migration » techniquement catastrophique (toutes les photos disparues, les notes sens dessus dessous, déplacées avec des paragraphes entiers passés aux profits et pertes et remplacés par des >op< >op<).

J’ai alors effacé ce second blog chez eux mais n’ai pas pour autant eu mes anciennes notes réindexées.

Or, pour certaines d'entre elles, elles étaient  parmi celles qui m'étaient le plus chères. Je préfère que l'on parvienne chez moi par la requête  « bdsm+littérature » que par n'importe quelle cochonnerie.

Maintenant, ce n’est malheureusement plus sous le premier item que l’on me trouve, puisque mes notes de littérature ont été, hélas, avalées par la nuit du Web.

 

Je ne tiens donc pas à recommencer et à perdre tout à nouveau en changeant d’url et en déménageant mon blog.

 

Je ne souhaite pas non plus voir ma capacité de stockage réduite ou être envahie de bandeaux publicitaires qui permettent à l’hébergeur de rentabiliser sa « gratuité ». Ceux-ci (les « adsense ») étant placés par des annonceurs qui payent pour être cliqués et sont donc liés au thème du blog, on n’aura aucun mal à imaginer pour quoi je me retrouverais alors à faire de la pub ici!

 

Je vous donne donc rendez-vous demain, un peu dans le brouillard, puisque j’ignore encore ce qui va bien  pouvoir sortir de cette journée pour U-blog.

 

Ni quelle décision je vais être amenée à prendre pour mon propre compte, dans le manque absolu de confiance que j’ai vis-à-vis de notre hébergeur.