BDSM Soumise agenouillée AURORAWEBLOG

                                         Photo © Steven Andres

 

 

 

Pas de moi (je n'ai fait que les traduire) mais trouvés sur des forums italiens et assez joliment surréalistes pour que je les reproduise ici, dix commandements BDSM... à l’usage des deux parties :

 

 

-Ne te hasarde jamais à arracher les ailes des papillons si tu ne sais pas les remettre à leur place, intactes.

 

-Tu n’auras d’autre Maître en dehors de celui qui fonctionne.

 

-Souviens-toi qu’une soumise est un cadeau et que, comme tel, elle doit être traitée avec soin.

 

-Aucun musicien ne détruit ou n’abîme de façon irrémédiable son instrument.

 

-Personne n’est parfait, ni le Maître ni la soumise.

 

-La soumise fait semblant que le Maître le soit mais celui-ci doit se souvenir de la vérité.

 

-La violence n’est pas la vraie force, mais plutôt le signe de la faiblesse.

 

-Le style n’est pas tout mais il y fait beaucoup.

 

-La responsabilité est entre les mains de celui qui a assumé la charge de prendre le gouvernail.

 

-Plaisir et souffrance sont des extrémités complémentaires seulement si elles appartiennent à la même canne.