BDSM entre ses mains AURORAWEBLOG

                                                         Photo © Robert Palka

                                                          (Merci à Nerilka !)

 

 

 

Ces murs-là sont ma soie,

Velours tendu sur les parois,

L’ermitage, la cellule enchantée

Où mon cœur trouve sa vérité.

 

Le lieu de mes sanglots cachés,

Alarme d’arme qui s’épanche,

Ces abris de satin tant cherchés

Pour ma douleur à larme blanche.

 

Le refuge et l’écrin qui m’étreint,

Le port où le vent s’en revient

Chanter des refrains de marins.

 

Tes bras offerts sont mes murs.

Pour mes roses un refuge sûr :

Tes épines sont bien plus dures…

 

 

 

 

 

  

tags technorati :