AURORAWEBLOG Une soumise n'est pas un pantin.

                                                          Image ???

 

Ce dominateur BDSM n’a ni site, ni blog. Simplement, comme tant d’autres, une annonce.

Et une annonce comme tant d’autres : âge, recherche, présentation…

 

Mais voici que, tout à coup, le regard dérape sur ses derniers mots :

« Physique ou psychologique, votre soumission vous apportera les réponses aux questions que vous vous posez aujourd’hui. »

 

Strange, le libellé, non ? C’était la première fois que j’en voyais un ainsi. La dernière aussi, j’espère.

Parce qu’il y a tout de même malaise.

Si c’est vraiment sa philosophie de la chose, s’il n’a pas seulement voulu « détonner » parmi le tout venant, alors j’ai l’impression que ce monsieur voit dans la « soumise » ce quelque chose de malléable qui demande à être formaté.

 

Un peu comme s’il s’adressait à celles qu’il convoite avec les mots d’un adepte de Ron Hubbard ou, tout au moins, ceux de ces coachs de programmation psy-machin-chose qui proposent stages, formations de remise en bon état de fonctionnement social et autres.

 

J’aime les marionnettes et les marionnettistes, je n’aime pas les pantins et ceux qui voudraient tirer malignement des ficelles. On ne sait jamais où cela peut conduire.

 

Par exemple, en analysant un peu :

 

« Les réponses aux questions que vous vous posez aujourd’hui » : si je me soumets, voici que je ne me pose plus de questions, les réponses me sont apportées…

On pourrait dériver longtemps, passer de « la soumission sexuelle » à la soumission tout court.

 

C’est sûr qu’avec un cerveau lavé, on ne doit plus trop s’en poser des questions et même que ça en arrangerait beaucoup…

 

Soumettez-vous, soumettez-vous, qu’ils disaient…

 

Faudrait qu'ils "maîtrisent" sept fois leurs neurones, certains « doms », avant d’écrire n’importe quoi avec un arrière-goût nauséabond!

 

 

 

 

 

PS : Voici le blog de soutien à Garfiedd. C’est uniquement un blog d’infos.

Indépendamment de celui-ci, la pétition attend des signataires ici. Plus nous avançons dans le temps et plus l’urgence est grande.